Follow

Grand débat : des intellectuels pris en otage

"En le regardant parler pendant huit heures, écoutant certes chacun et répondant en effet aux questions, j’ai compris à quoi nous servions. Comme les maires, nous constituions le mur sur lequel le Président faisait ses balles, jouissant de la puissance de ses muscles et de la précision de ses gestes et donc de la propre expression, cent fois ressentie, de son moi. Nous étions son faire-valoir."

liberation.fr/debats/2019/03/1

Sign in to participate in the conversation
lurk.org

Welcome to post.lurk.org, an instance for discussions around cultural freedom, experimental, new media art, net and computational culture, and things like that. This is part of a family of services that include mailing lists, group chat, and XMPP.